BÉNIN : UN AN POUR LE FORUM DÉVELOPPONS L’OUÉMÉ

0
207

Les Forums watsapp mieux que des groupes d’informations deviennent de plus en plus des cercles de partages et d’échanges de bonnes convictions. Ça devient comme une tradition d’assister à la célébration d’anniversaire de ces groupes des réseaux sociaux créés et qui deviennent des lieux de rencontres, d’échanges d’idées et d’opportunités…

Celui intitulé « Développons l’Ouémé » a célébré une bougie de plus cette année 2020 en présence de plusieurs de ses membres composés d’autorités politiques comme de personnalités publiques. Plusieurs activités se sont déroulées dans le cadre de cette festivité…conférence débats; dons aux orphelins etc…

C’est à la maison des jeunes de Djegankpevi  que le chargé de mission du Président de l’Assemblée Nationale Dimitri H. ADANKPO a animé sa présentation sur : l’Union des filles et fils de l’ouémé, source de développement durable . Une communication impactant à divers égards selon les participants

Christian HOUEGNANFODE, administrateur du groupe dit toute sa satisfaction à travers ses mots que voici au terme d’une journée riche et pleine:

– « La famille, les amis, il n’existe rien de plus précieux. Sans vous, cette journée n’aurait pas eu la même saveur. Merci du profond du cœur. Nous garderons un merveilleux souvenir de cette journée où vous avez joué un rôle essentiel. Votre présence à cette conférence nous a faits chaud au cœur.
Les mots nous manquent pour témoigner de notre joie de vous avoir eus à mes côtés en cette merveilleuse journée.
La grande surprise de cette journée est que nous avons rencontré en plus des membres, de nouvelles têtes qui sont prêtes à faire le combat. Des jeunes dont le leitmotiv est désormais de travailler ensemble pour le développement de notre département qu’est l’Ouémé. À tous ceux qui nous ont soutenus, Seul Dieu peut nous le rendre. Sans vous, nous ne pouvions pas aider ces Orphelins d’Adjohoun, Sans vous, la conférence d’aujourd’hui n’aurait pas eu lieu. Sans vous, on ne pouvait rien faire. C’est grâce à vous nous avons apporté notre contribution au développement de l’Ouémé. »

Cette première édition n’a t-il pas manqué de souligner est la première d’une longue série et qui leur donne de mettre de coté l’esprit de haine, la jalousie, les égos, afin  d’œuvrer au développement de l’Ouémé.

Reporter Bénin Monde

 

 

 

Leave a reply