Soucieuse de la préservation de la paix et de la quiétude sociale en Guinée, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a échangé ce lundi, 3 février 2020 avec les médias.

Selon Sékouna Keita, la rencontre a été fructueuse. « Depuis deux semaines, nous sommes rentrés de plain-pied dans la campagne électorale des élections législatives qui vont avoir lieu le 16 février prochain. Nous avons constaté une certaine monté des tensions au niveau des médias, avec des contenus qui ne cadrent pas forcément avec ce que nous attendons des journalistes professionnels en terme de traitement et de diffusion de l’information. Donc, la Haute Autorité de Communication a jugé nécessaire d’organiser une réunion d’échange avec les professionnels pour discuter les modalités qui pourront nous permettre non seulement de couvrir la campagne électorale, de faire notre travail d’arbitre mais aussi de contribuer efficacement à la préservation du climat de paix, de stabilité et au renforcement de l’unité nationale pendant cette période qui est extrêmement sensible et qui est faite de tensions », dira-t-il.

Relais_RBM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *