POUR UNE CCIB PERFORMANTE AU SERVICE DU SECTEUR PRIVÉ BÉNINOIS, LE GROUPE RENAISSANCE ÉCONOMIQUE MOBILISE…

Pour une CCIB performante au service du secteur privé béninois, le GRE mobilise les créateurs de richesse de tous les horizons...

À quelques heures des prochaines joutes électorales à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin CCIB, le Groupe Renaissance Économique GRE que tout le monde appelle de manière prémonitoire « le cheval gagnant » a dévoilé les axes prioritaires de son programme au Cours d’une séance d’échanges avec les opérateurs économiques de quatre (4) départements.

C’est dans le cadre très feutré du Novotel que le Groupe Renaissance Économique (GRE) a donné rendez-vous à Cotonou tout le gotta du secteur privé béninois. Il s’agissait de lever un coin de voile sur les chantiers prioritaires de ce rassemblement qui part aux prochaines élections pour le renouvellement de la l’Assemblée consulaire à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin avec l’ambition affichée de s’imposer hauts les mains dans tous les secteurs d’activités.

Baptisé « le cheval gagnant », le #GRE est en fait un creuset de réflexion stratégique mis sur pied depuis 2017, pour apporter appui et expertise à la relance de l’économie nationale. C’est donc ce « Think Tank » connu pour la justesse, la pertinence de ses avis économiques et pour l’expérience et le savoir-faire de ses membres qui a décidé de s’investir dans l’oeuvre de reconstruction et surtout de modernisation de la nouvelle Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin en gestation. « Le GRE s’est assigné une mission de veille et d’éveil et cette mission continuera après les élections », a rassuré Madame Tossou, Manager de Cristal Tours et Ganna Hôtel et Point Focal du #GRE à Cotonou.

Fier de la prospérité de ses membres et adhérents qui revendiquent au Bénin une bonne réussite économique dans quasiment tous les secteurs d’activités, le GRE fait feu de tous bois selon Madame Christiane Tossou. « Nos candidates et candidats sont prêts et ils se présentent dans tous les secteurs d’activités et dans toutes les régions économique du Bénin. Nous avons une assise nationale « .

Malgré la faveur des sondages d’opinion, et au regard de l’immense travail de qualité fait sur le terrain, le GRE par la voix de son coordinateur adjoint Isidore Zinsou invite les opérateurs économiques du Bénin à resté vigilants et à poursuivre sans désemparé le travail de mobilisation sur le terrain. « S’il y a des gens qui hésitent encore, dites-leur de venir nous rejoindre »

Pour Christophe Tozo, le Coordinateur, du GRE, la Renaissance Économique, que proclame son groupe, c’est du concret. « Parvenir à réunir des chefs d’entreprise de tous les azimuts autour d’une vision pour accompagner le gouvernement. Tel est le credo du GRE dira-t-il. Dans un cas de figure comme la fermeture des frontières par le Nigeria, il est inconcevable que le gouvernement soit seul à aller négocier une réouverture » a-t-il déclaré.

Le GRE à travers son programme d’action fédère de grosses pointures à ces élections consulaires. Entre autres candidats du GRE, on peut citer Charles Gangnon, Pdg du groupe  Prodicom et promoteur de Air Taxi Bénin, Arnaud Vidégla, Dg de la Shb, Dominique Sounlin, Administreur général de Kakes industry SA, Arnauld Akakpo, Pdg de la société Jnp et la liste est bien plus longue.

Tous aux urnes le 18 décembre 2019 pour donner une majorité confortable au Groupe Renaissance Économique. Le GRE, c’est votre cheval gagnant.

#ReporterBéninMonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *