LES NOUVEAUX JUGES DÉSIGNÉS PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE ONT PRIS FONCTION

La salle de conférences de la Haute Cour de Justice a servi de cadre ce mercredi 21 août 2019, à la deuxième session administrative de l’institution au titre de 2019. Un fait majeur a marqué cette séance. Il s’agit de l’entrée en fonction effective des nouveaux juges désignés par l’Assemblée Nationale. C’était en présence des autres juges, des membres du ministère public, ceux de la chambre d’instruction, du greffe et des cadres de l’administration de la haute juridiction. D’autres points étaient également inscrits à l’ordre du jour.

Les députés juges Gildas AGONKAN, Badirou AGUEMON, Adam BAGOUDOU, Benoît DEGLA, Serges MEDEWANOU et Jean-Eudes OKOUNDE ont tous pris part à la séance. Ils ont été chaleureusement accueillis par l’ensemble des acteurs de la Haute Cour de Justice.

D’entrée de jeu, c’est le doyen des Juges et Président de la Cour Suprême qui a exhorté à l’implication de tous pour relever les différents défis. Ousmane BATOKO a invité les uns et les autres à œuvrer pour la visibilité des actions de la Haute Cour de Justice et pour l’impact de sa crédibilité dans le fonctionnement harmonieux des institutions de notre pays. Il n’a pas manqué de souligner le leadership de la Présidente de la haute juridiction à qui il a rendu un vibrant hommage.

Après avoir remercié le Doyen des Juges pour les paroles laudatives à son égard, la Présidente de la Haute Cour de Justice a souhaité la bienvenue aux nouveaux juges. Cécile Marie José de DRAVO ZINZINDOHOUE a rappelé le principal challenge qui se résume à la fonctionnalité de l’institution dans sa mission juridictionnelle. Selon elle, la Haute Cour de Justice ne doit plus être perçue comme un épouvantail. Elle a, en faisant un clin d’œil aux députés juges, invité les membres de la haute juridiction à s’investir pour que les différents blocages soient levés, notamment à l’Assemblée Nationale où sont votés la décision de poursuite et la mise en accusation.
Au cours de la session, plusieurs points ont été étudiés, notamment la situation budgétaire de l’institution, les missions à l’étranger, le projet de construction du siège de la Haute Cour de Justice, le projet d’amendement du règlement intérieur, les audiences et visites de la Présidente et le lancement du nouveau site internet.

Cellule de Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *