Cotonou sous les feux de la rampe du secteur de la santé depuis ce 10 Juillet 2019, à travers  un creuset qui rassemble tous les acteurs privés et publics du secteur de santé. Pour le Président de la Plateforme du Secteur Sanitaire Privé Dr Lucien Dossou Gbete, Cotonou santé 2019 porte un large panel d’innovations prometteuses et est un grand carrefour d’opportunités en matière de santé. Il se décline en 4 principaux axes avec en plus un concours Hackaton informe t-il :

  • Le Salon d’équipements médicaux
  • Les assises des plateformes de la fédération ouest africaine du secteur privé de la santé
  • Le Symposium, activité scientifique de cette rencontre…
  • Atelier de formation sur Le syndrome d’apnée du sommeil

C’est sous le thème  » le secteur privé accélère la réalisation de la couverture de santé universelle pour le développement de l’Afrique » que s’est posé le premier acte de cette rencontre internationale en présence du ministre béninois de l’Industrie et du Commerce.  Cotonou santé 2019 s’est ouvert par le lancement du Salon d’équipements médicaux organisé par Le BENIN INTERNATIONAL MEDICAL SANTE, BIMS.

La cérémonie d’ouverture a été marquée à juste titre par un grand hommage rendu à Martial AHYI co-initiateur du BIMS qui s’est éteint...

Jean Noël Eriyomi remercie en sa qualité de numéro 1 du BIMS la Plateforme du Secteur Sanitaire Privé de ce partenariat très porteur…

Ce salon assure-t-il rapproche plus que jamais  ceux qui ont toujours travaillé parallèlement mais jamais ensemble. La plateforme privée accélère la prise en charge et pour accélérer la prise en charge il faut du matériel d’aujourd’hui et de demain

Ce salon trois jours durant  regroupe plusieurs firmes qui font dans du matériel médical et qui viennent de plusieurs pays du monde  dont la France les États-Unis, l’Angleterre pour ne citer que ceux-là…

Jean Noël Eriyomi justifie le choix d’un salon d’équipements médicaux : « Le secteur des équipements médicaux parce qu’il n’est plus d’option pour bien soigner les patients de ne pas utiliser les équipements d’aujourd’hui et de demain …. »

Serge AHISSOU, Ministre Béninois de l’industrie et du commerce, reconnait le rôle du  secteur privé pour une meilleure couverture sanitaire…

« Le contexte du symposium des plateformes du secteur sanitaire privé est l’occasion favorable de valoriser  les créativités dans le monde médical ce qui permet de mettre en exergue les éléments nécessaires pour renforcer le secteur de la santé »

La diversité des stands témoignent de la portée de cet évènement et de l’importance que le gouvernement accorde aux travaux et à la couverture sanitaire dans notre pays n’a t-il pas manqué d’ajouter.

Des Exposants du BIMS

Ils sont heureux de se faire présents dans ce salon international, véritable marché de l’équipement médical, partant de la présence entres autres de ceux qui mettent en œuvre des solutions de traçabilité du médicament (Ségépar pharma; Trace Link) à celle des nouvelles et jeunes startups très axées sur le numérique et qui entendent faire connaitre le système du e-santé…

Par ailleurs…

Pour le compte de la première journée, s’en est suivi une conférence plénière sur les défis rencontrés par les plateformes et fédérations en Afrique avec un focus sur la mobilisation de ressources et le rôle des partenaires techniques et financiers ; En début de soirée, en présence de plusieurs partenaires s’est aussi fait le lancement du projet de gestion de déchets et d’activités de soins à risque infectieux, une initiative des acteurs sanitaires du secteur privé dont se réjouit fortement l’USAID qui reconnait son importance dans la prise en charge intégré des soins dans les pays.

Elle apporte, souligne -le représentant de l’USAID – une réponse originale aux problèmes de contaminations et du décès de nombres de victimes silencieuses des dits déchets dans les formations privés et publics…

ReporterBéninMonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *